ville cr�ative_cover_rgb_Web (3)
Thomas Vercruysse (dir.)
Luxembourg - ville créative
en langue française
272 pages, 20 x 12 cm
Réliure en anglaise
ISBN 978-99959-43-03-5
19,95 €
Im Buchhandel oder direkt bei capybarabooks (zzgl. Versandkosten) erhältlich:
contact@capybarabooks.com

Luxembourg – ville créative

Dans une perspective géocritique, les contributions réunies dans ce volume explorent à la fois les représentations de la ville de Luxembourg dans la littérature luxembourgeoise, dans la littérature française, mais aussi la littérature américaine tout en s’intéressant à la dimension créative de l’architecture et des espaces culturels (avec deux articles  sur le MUDAM et sur la Philharmonie), et, en questionnant, évidemment, la place de la « classe créative » dans la ville en s’intéressant aux écrivains : comment la littérature pourrait-elle, par le biais des résidences d’artistes, jouer un rôle croissant, en termes de retombées économiques et médiatiques, dans la capitale de la Grande Région ? Un effort a déjà été fait dans ce sens, en direction du cinéma, par des mesures d’incitation fiscales. Nous passerons donc en revue « les identités cinématographiques de la ville de Luxembourg ». Il conviendra aussi de se demander si certaines forces centrifuges, tel l’embourgeoisement de la ville, ne menacent pas la créativité de la ville en effaçant les traits spécifiques de tel ou tel quartier (avec l’exemple du Limperstberg) pour leur substituer des immeubles très cossus aux loyers très élevés. On toucherait ici au paradoxe de la « ville créative », évidemment à interroger : la ville créative, grâce à la classe créative, deviendrait attractive au point de s’embourgeoiser, d’attirer une catégorie de population aux revenus très élevés qui ferait grimper les prix, chasserait la classe créative, et compromettrait ainsi la créativité de la ville…

Avec des textes de Denis Bertrand, Carole Bisenius-Penin, Marion Colas-Blaise, Veronica Estay-Stange, Jeanne E. Glesener, Paul Lesch, Nathalie Roelens, Bertrand Westphal et Frank Wilhelm ainsi qu’un entretien avec Claude Bertemes et Gian Maria Tore et une introduction de Thomas Vercruysse.

Über den Autor

Thomas Vercryusse (dir.) est chercheur post-doctorand à l’Université du Luxembourg. Ses recherches, à l’interface entre esthétique et épistémologie, portent sur les rapports entre espace, création, et circonstances. Il a notamment co-organisé une Université d’été sur ce thème : Littérature, villes, interactions ( 2 au 13 juillet 2014), co-animé un séminaire (« Géopoétiques : le sens de l’espace ») et prépare une monographie, fruit d’une thèse en philosophie, sur le sujet : La kairologie – Pour une poétique de la circonstance. Un essai, objet de sa thèse en littérature française, est déjà paru : La cartographie poétique – Tracés, diagrammes, formes (Genève, Droz, 2014). Il est aussi correspondant étranger de la revue Aisthesis et collabore régulièrement à la revue Epistémocritique.